Faire un don
Retour
1 sur 4

Jeune maman navigatrice

9 décembre 2022

Nous l’avons entendue souvent cette petite phrase : 7 ans d’expéditions, mais vous n’avez pas d’enfants… vous n’avez que vous à penser…. Alors c’est sûr qu’avec Erwan, nous ne souhaitions pas que je sois enceinte pour le passage du Cap Horn.
Une fois ce dernier passé, les copains d’expéditions qui eux depuis des années ont leurs enfants à bord et nous ont bien rassurés (merci @underthepole)….

Allo Patrick? (notre médecin qui nous suit depuis le début de l’expédition, @dokever forever), on a un truc à te dire… Je suis enceinte et on repart dans 3 semaines. 🙂

Comme d’habitude, nous avons retrouvé avec plaisir le calme, la bienveillance et l’efficacité de Patrick :
« Pas de problème, on va faire le max d’examens avant le départ, je te prends les RDVs en France. Je te prépare les RDVs avec notre réseau sur vos points d’étapes du bateau, j’adapte la pharmacie et je prépare les possibilités de rapatriement en cas d’urgence. Et comme d’habitude, on tente, sans pression, si quelque chose cloche, tu rentres et pour une fois, une interdiction, pas de transat à 8 mois, tu rentres en avion » (J’étais d’accord aussi, je ne le sentais pas).

Et voilà, c’est parti, je suis enceinte de 3 mois et je retrouve Maewan à Florianopolis au Brésil. En termes de navigation, pour être honnête, j’ai très vite arrêté les manœuvres et j’étais principalement à la barre et au routage. J’ai eu également beaucoup de chance, car j’ai eu une super grossesse avec une belle énergie et aucune nausées. Les seules nausées que j’ai eues, c’est lorsque j’ouvrais les yeux à 4 h du matin pour prendre mon quart, alors j’ai supprimé ce quart. Les garçons ont un
peu mis en doute ces nausées de 4 h du matin, mais je vous promets que je ne les ai pas inventées !

En termes de conseils aux futures mamans navigatrices, je dirais que les deux points d’attention ont été :

– Le changement d’équilibre de mon corps et la concentration constante pour éviter tout coup sur le ventre.
– Le gainage des abdos lorsque ça bougeait. Finalement, là où j’étais le mieux, c’était à la barre et, pour dormir, je me calais avec les TPS. D’ailleurs, à chaque fois que je barrais, je sentais mon ventre se relâcher, c’était très agréable.

Le côté magique de cette partie de l’expédition enceinte a clairement été la rencontre avec les communautés, notamment en Amazonie. Nous avons toujours été très bien accueillis, mais là, nous avons réellement senti une ouverture supplémentaire, un lien qui nous relie tous universellement. Je l’ai vécue comme une chance unique de recevoir des conseils de ses mamans amazoniennes, l’impression d’appartenir à une tribu bienveillante qui prend soin de toi et te protège.

À Lire aussi

Le Dimanche 19 Février prochain, Erwan et Marion organisent à Chamonix un dîner concocté par le chef étoilé Christophe Aribert, ils seront accompagnés à table avec des sportifs de haut ... Un voyage itinérant à terre ! Les Alpes, tôt le matin, nous prenons la route pour Clermont-Ferrand. L’association « Ma chance moi aussi » nous ouvre les portes pour une intervention ...
Découvrir

En route pour la base Bretagne avec Blacksheep Van

18 novembre 2022

Cela fait un an que le voilier MAEWAN IV est son équipe sont revenus au port de l’Aber Wrac’h après sept années autour du globe. Un an après le retour de ...
Découvrir

7 ANS d’expédition : 1 an après notre retour

16 novembre 2022