Retour
1 sur 4

Témoignage: Impact locale du réchauffement climatique sur Pointe Hope

27 juillet 2020

Alors qu’en 2016 nous arrivons à Point Hope après avoir traversé la mer de Bering, nous apprenons comment les descendent des premières gens à s’installer sur le continent Americain change leurs habitudes de vie pour s’adapter au changement climatique.

Nous sommes bombardé avec de l’actualité sur le climat, le réchauffement, les feux en Siberie…pourtant, sauf pour les jours de canicule plus fréquentes et les hivers de plus en plus courts, nous avons du mal, ici en France, à vraiment comprendre l’impact du changement climatique sur nos vies quotidiennes.

Du coup, les effets du changement climatique sont surtout ressentis par des communautés reculées et souvent avec moins de moyens que les Européens. Notre engagement est d’utiliser notre plate-forme nomade -Maewan- pour aller à la rencontre de ces gens dont la vie est déjà en train de changer à cause de la crise climatique.

L’artique  est une des régions que chauffe plus vite dans le monde, avec une vitesse doublée en comparaison au reste du monde. Récemment nous nous sommes horrifié en voyant les images des forets de la Siberie englouti par le feu. Cela est un phénomène assez récent. À Pointe Hope nous avons parlé avec des gens qui depuis des années se voient obligés de changer et adapter des traditions millénaires à des nouveaux phénomènes climatiques bouleversant leurs vies.

Trouvez ici le récit d’Erwan de notre étape en Alaska:

Nous sommes dans les premiers jours de septembre naviguant enfin vers le sud vers le détroit de Béring. Le passage du nord ouest est derrière nous. Nous avons échappé aux glaces dérivantes et nous ne resterons pas bloquées une année en attendant la débâcle de l’été prochain.

Le vent force et la mer du détroit de Béring se lève fortement. Ici les courant sont fort et il y a peu de fond, la mer devient rapidement dangereuse alors nous nous éfforçons a atteindre Point Hope, ce village dont une petite péninsule nous protègera le temps d’un repos après notre longue navigation.

Nous posons l’ancre et à peine débarqué Steve nous fait signe du premier étage de sa maison. Il nous fait entrer et nous parle de son village, de ses habitudes de chasse, de ses habitudes de vie marquées par les deux saisons très distinctes entre l’’été trop chaud pendant lequel le soleil éblouit sans cesse à l’horizon et l’hiver où dansent les aurore Boréales, la lune et les étoiles au dessus d’un sol et d’une mer gelée en permanence.

Mais les temps changent et ce sol durcit par le gel devient mou, les berges des plages protégées par la glace qui disparait s’érodent et le village dans lequel Steve nous accueille n’est pas le village de son enfance. Point Hope a été déplacé il y a quelques années ici, plus loin des côtes pour éviter qu’il ne disparaisse engloutie par la mer qui avance sur la terre année après année. Point Hope est le lieu où les premiers habitants d’Amériques se sont installés en arrivant d’Asie après avoir traversée la mer de Béring gelée à pieds, sur la glace, autrefois solide. 

Steve nous invite à nous rendre sur les vestiges de l’ancien village. Les maisons traditionnelles y sont encore visibles, certaines caches de nourriture sont encore utilisées, le cimetière de ses ancêtres est toujours fleurit, mais comme de nombreux villages du Nord, les habitants ont le coeur déchirés quand ils doivent perdre l’âme de leur village en l’abandonnant pour un lieu plus sûr mais moins propice à la vie locale. Les zones de pêches sont plus loin, les chemins de transhumance moins accessibles, les sources d’eau moins naturelles…

Le réchauffement climatique est un sujet de conversation quotidien dans ses régions où les quelques degrés de différence modifient toute l’organisation de vie, toutes les habitudes de nourriture, toute l’histoire d’une communauté…

 

Photos de Jeremy Bernard

À Lire aussi

Après être passé sur les écrans du fameux Banff Mountain Film Festival, le film « Makatea Vertical Adventure » continue sa tournée en débarquant sur la côte ouest du Canada ! Nous sommes très contents de notre ...
Découvrir

Makatea présent au VIMMF (Vancouver International Mountain Film)

19 novembre 2020
En vue de la sortie du film « Makatea », voilà tout ce qu’il faut savoir sur la partie « sportive » du projet : du type du rocher aux acteurs locaux qui entretiennent ... Piégées entre les effets du changement climatique et les répercussions sociales et économiques de la crise Covid, les stations de ski, doivent-elles changer leur modèle économique ?  L’enjeu Depuis les débuts de ...
Découvrir

Quel avenir pour les stations de ski ?

29 octobre 2020