Retour
1 sur 3

Quel avenir pour les stations de ski ?

29 octobre 2020

Piégées entre les effets du changement climatique et les répercussions sociales et économiques de la crise Covid, les stations de ski, doivent-elles changer leur modèle économique ? 

L’enjeu

Depuis les débuts de l’histoire du ski, en 1928, 168 domaines ont fermé leurs portes (soit environ 28 %)[1].

La plupart d’entre eux sont des petites  – moyennes stations de moyenne montagne où il n’y a plus assez de neige depuis des années. Selon le journal Reporterre, aujourd’hui l’avenir du ski alpin se situe entre 1.500 et 2.000 mètres d’altitude”. De plus, “il faut pouvoir rénover les remontées, les mettre aux normes et surtout faire face à une concurrence de plus en plus rude. À l’horizon, se dessine un paysage du ski essentiellement fait de grosses stations internationales”.

Tout cela apporte des enjeux majeurs de durabilité dans l’industrie. Pour la création de neige artificielle, le réchauffement des bâtiments et l’alimentation des remontées mécaniques, les stations de ski dépensent des quantités d’énergie.

Cela aboutit à un paradoxe : le modèle des stations de ski actuel est menacé par le changement climatique, et pourtant ces stations contribuent à créer du CO2, accélérant le besoin de trouver des solutions innovantes pour leur survie.

Des solutions ?

Plusieurs solutions ont été proposées. Une étude propose d’intégrer des systèmes « smart » pour la gestion des ressources naturelles. La recommandation est d’utiliser les mêmes technologies novatrices des villes d’Europe en améliorant leur efficience énergétique. Cela veut dire aussi intégrer l’usage d’énergies renouvelables et favoriser des sources locales pour faire face aux défis de durabilité du XXIe siècle.

Des activistes appellent à une pratique plus « autonome » du sport en favorisant le ski de randonnée et le ski de fond. Ces pratiques ne nécessitent pas l’utilisation des remontées mécaniques. Les consommateurs ont ainsi un véritable rôle à jouer. Une option envisageable et qui va se démocratiser si la crise Covid oblige à une fermeture des remontées mécaniques les prochaines saisons d’hiver.

 

Agissons ensemble

Nous devons commencer à nous poser des questions sur comment transformer ces activités pour qu’elles respectent les contraintes naturelles de la planète. Et comment ces activités peuvent-elles être une source durable de bien-être pour tous les acteurs de la montagne ?

À travers nos interventions dans le département (Haute-Savoie), nous essayons de comprendre les besoins des acteurs locaux et d’entendre les attentes des générations futures. Elles seront les premières impactées par nos actions d’aujourd’hui.

Continuez à nous suivre pour rester au courant de nos projets et de nos interventions locales en faveur des communautés de la montagne !

[1] http://www.theses.fr/s175542

À Lire aussi

Il existe peu de lieux au monde qui, encore aujourd’hui, rendent l’Homme vulnérable et le submerge d’une aura mystique et spirituelle. Le Cap Horn en est l’un d’entre eux !  Maewan ...
Découvrir

Le cap Horn : un cap de légende

02 avril 2021

La Patagonie…c’est sur ces terres du bout du monde que nous avons décidé de vous emmener ce mois-ci. Ce périple sur ce qu’on appelle la Terre de Feu, nous transporte ... Besoin de vous évader sans pour autant faire un test PCR ? Pourquoi ne pas tenter une micro-aventure dans les Alpes ? Laissez-vous guider, on vous emmène à travers 7 ...
Découvrir

Une Micro-aventure dans les Alpes

01 février 2021